samedi 9 avril 2011

Vive la Différence, deux cultures différentes

La traduction en français est à la fin.
I left France to live in the US for twenty-six years and then it was Andrew's turn, a little more than a year ago, to follow me to France.  We love both countries, but there is no question - they are different.  I thought it would be interesting to share some of the things we have noticed and usually talk about just between ourselves.  We share them as a way of celebrating the differences.

  Arlette:  To start off I want to say that American people are friendly, welcoming and often give you big hugs, which is heart-warming, but sometimes a bit surprising to French people who are definitely more reserved. In France you get a hand shake, but no cookies when you move to a new neighbourhood .  For sure though, your French neighbors will be there to help, should you need it.  I was also surprised by the friendly comment "We should have dinner soon" without making definite arrangements.  I know these are just friendly customs, but in France a person would be very puzzled and hurt if you didn't follow through.

American people are pragmatic, they are doers more than thinkers in their professional life as well as in their daily life. Putting things off is procrastination, a word that has no exact equivalent in French. French people are more analytic, taking their time before acting. This difference can make joint projects awkward at times.

French people don't identify with their job as much. They are in general passionate about what they do for a living, very proud of it and are hard workers, like Americans, but you almost never hear a Frenchman ask a stranger what do they do for a living - it's not of great interest here.  Instead, they are much more interested in talking about politics, family, sports, food or vacation - life outside of work.

And speaking of food, it's probably one of the most popular subjects here. It's not unusual to be asked everyday what's for dinner and how are you going to make it? French people are interested in food.

Portions are small in France, one of the biggest differences, and nobody "snacks".   In general, the French eat a small entrée, a small piece of meat with vegetables, salad (simple green), cheese, and a small dessert.  And fresh food is very important. They shop at supermarkets for basics, but they love specialty shops and farmers markets for fresh bread, fresh fish, vegetables, cheese, etc.

And to finish on the subject of the food, there are no doggie bags in France. It would be in bad taste. It took me few years to get my courage up to ask for one in the US and then I got into it.

Andrew:  I would like to mention healthcare since it's such a hot topic in the States right now.  I find it refreshing here that there is no debate about healthcare - it's universal and a birth right.  In the States it's treated as a commodity that laissez-faire economics will somehow improve, but I don't see it happening, forty-seven million go without healthcare.  I think France is turning me into a social-democrat quickly.

I have also been pleased by the level of political discussion here.  Many of our French friends know more about American politics than most Americans.  This may be due to the fact that a fair amount of prime time TV here is dedicated to political talk shows which strive to be even-handed by emphasizing round table discussions.  It is disheartening to note however, that the level of voter abstention is about the same (around 50 %) in both countries.

Two different mottos reflecting the different role of religion in matters.

French are also known to be saucy, it is engrained into their culture (songs, litterature, movies) and even the ads are not left behind. American society is little more straightlaced.

Andrew: I notice a difference in customer service.  Salespeople are very polite here, but the customer is not king as in the States - the checkout lines, for example, are long, polite for sure, but slow.  Speaking of manners I want to mention that I have never, ever heard a child here acting out in public - it's amazing, but the children are extremely well-behaved.  I also like the fact that the French allow you to bring your dog into the restaurant and even sit on a chair at the table!  In fact, my only real complaint is that I don't like the way people park haphazardly, but since it is so widely accepted I realize it must be me who needs to relax and laugh it off.

Vive la Différence

J'ai quitté la France pour les États Unis ou j'ai vécu pendant 26 ans et c'est maintenant au tour d'Andrew de quitter son pays: il vit ici avec moi a Antibes depuis un an et demie. Nous aimons les deux pays, la France et les États Unis avec leurs différences. Nous avons pensé qu'il serait intéressant de noter les choses que nous avons remarquées. Et de les partager.

Arlette: Les Américains sont très accueillants, aimables, ils vous serrent dans leur bras pour dire bonjour, ce qui parfois surprend les français, plus réservés; En France, c'est la poignée de main et on ne vous apporte pas d'assiette de cookies lorsque vous arrivez dans un nouveau quartier; bien sur les voisins vous aideront si vous avez un problème. Les Américains très souvent, vous ''invite'' a dîner (Let's have dinner) sans aucune intention de le faire, ce qui parfois peut blesser les français. Ici, si on vous invite, c'est de bon cœur et une date est fixée.

Les Américains sont pragmatiques, ils agissent au lieu de penser à agir ,dans la vie courante aussi bien que dans la vie professionnelle. Les français analysent plus avant d'agir.

Les Français, , en général, ne semblent pas s'identifier autant a leur travail que le font les Américains; ils aiment ou sont passionnés par leur travail et travaillent dur, mais cela reste ce qu'ils font pour gagner leur vie. Leur famille, leur amis, les vacances, la nourriture, la politique, sont très importants. Et en parlant de nourriture, c'est un sujet très populaire ici.
Les portions sont petites comparées a celles des US, les français ne mangent pas entre les repas et mangent a heures fixes. Les produits frais et de saison, les petits commerçants, les bonnes recettes, les dîner entre amis sont très important. Et pour finir sur le sujet de la nourriture, en France, il n'y a pas de ''doggie bags'', ces sacs ou boites dans lesquelles vous emportez vos restes au restaurant. Cela m'a pris quelques années pour m'y habituer aux États Unis.

Andrew: J'aimerais mentionner la Sécurité Sociale, sujet très ''chaud'' aux États Unis. Cela fait du bien de voir qu'en France c'est la couverture universelle pour tous et un Droit. Aux États unis, le problème est traité comme une commodité dont on peut bénéficier ou pas, suivant l’état de l'économie et non pas comme une nécessité, un droit, 47 Million d’Américains n'ont pas de sécurité sociale et ne sont pas couverts.. Je crois que la France est en train de faire de moi un vrai socialiste.

J’apprécie également beaucoup en France le niveau des discutions politiques. La plupart des gens ici sont plus au courant de ce qu'il se passe aux Etats Unis (politiquement) que les Américains. Et bien sur les Français sont au courant de ce qu'il se passe dans le monde. Cela est sans aucun doute du au temps imparti aux informations ou aux émissions parlant de ce qu'il se passe dans le monde, ainsi qu'à la qualité de certaines de ces émissions. Malheureusement je constate que le niveau d'abstention dans les votes est très haut dans les deux pays.

Arlette: In God we trust et Liberté, Egalité, Fraternité: Deux devises qui montrent bien le rôle de la religion dans les affaires des deux pays.

Les Français sont connus pour être un peu grivois, c'est dans leur culture, dans les chansons, les écrits, les films, et la publicité n'est pas de reste, la grivoiserie est acceptée alors que l’Amérique est très ''collet monté'' sur le sujet de la grivoiserie.

Andrew: Pour finir, il y a une différence dans le Service Après-vente. En France, le client n'est pas roi, les files sont longues aux caisses bien que les employés soient très aimables. En parlant de bonne conduite, j'ai remarqué que les enfants en France sont extrêmement bien élevés, je n'ai encore jamais vu ou entendu un enfant faire un caprice et hurler en public. La seule chose qui m’énerve ici, c'est la manière dont les gens se garent n'importe ou. Mais comme cela n'a pas l'air de gêner les Français, c'est sans doute moi qui devrait me calmer et en rire.

2 commentaires:

  1. Very interesting comments by both of you and especially prescient since you and Andrew have actually lived in both countries, not just observed these differences as holiday-makers. Love it when you both write on the same subject.

  2. Hélas, les deux pays commencent à se ressembler par le taux d'abstention aux élections, signe chez nous comme chez vous, d'une oligarchie ayant pris le pouvoir et ayant bien l'intention de le garder en oubliant un peu trop les plus pauvres.